Musique narrative avec l’application Méta-DJ

Par : Virginie Soulier , RGravelin-Libbrecht
JPEG - 25 ko

L’activité suivante est proposée dans le cadre d’une séquence de cycle 3, niveau 6ème, qui porterait sur la musique narrative et dont la problématique serait : peut-on illustrer une œuvre littéraire ?

Scénario : les élèves utilisent l’application Méta-DJ développée par Puce Muse pour enregistrer la lecture expressive d’un conte et l’illustrer en temps réel en important et en manipulant des fichiers audio préalablement sélectionnés.

Lieux présumés : en classe et hors classe (hors temps scolaire)

Compétences visées :

–> ECOUTER, COMPARER ET COMMENTER :
- Associer la découverte d’une œuvre à des connaissances construites dans d’autres domaines enseignés.

–> EXPLORER, IMAGINER ET CREER :
- Expérimenter les paramètres du son et en imaginer en conséquence des utilisations possibles ;
- Inventer une organisation simple à partir de sources sonores sélectionnées (dont la voix) et l’interpréter.

Outils numériques envisagés :
– PC ou Mac ;
– L’application Méta-DJ (pré-installée sur les Ordival du Val-de-Marne) téléchargeable gratuitement et en version portable sur le site de la Méta-Librairie : http://www.meta-librairie.com/fr/metaDJ/ ;
– Clé USB (pour utiliser l’application en version portable) ;
– Microphone intégré ou externe ;
– Casque audio ou paire d’écouteurs.

Situations d’apprentissage : individuelles et collectives (îlots)

Œuvre de référence :
– Concerto pour piano n° 2 « Le Petit Soldat de Plomb » extrait de Fantasia 2000 des studios Disney
Œuvres complémentaires :
The Steadfast Tin Soldier de BALANCHINE d’après Jeux d’enfants, opus 22, de BIZET ;
– « Instant Crush ft. Julian Casablancas » de DAFT PUNK

Projet musical : interprétation expressive et mise en scène de « Gardien de nuit » extrait du conte musical Le Soldat rose.

Mise en oeuvre (démarche pédagogique) :
- Séance 1 : oeuvre de référence (premières impressions et domaine des styles : musique narrative) / Projet : présentation et début de l’apprentissage du refrain ;
- Séance 2 : domaine des styles (travail de comparaison avec les œuvres complémentaires) / Projet : suite de l’apprentissage du refrain ;
- Séance 3 : oeuvre de référence (domaine du timbre et de l’espace : soliste) / Projet : suite de l’apprentissage (couplets 1 et 2) ;
- Séance 4 : oeuvre de référence (domaine de la forme : thèmes) / Projet : début du travail de création (mise en scène par petits groupes) ;
- Séance 5 : début du travail de création sonore / Projet : suite du travail de création ;
- Séance 6 : suite du travail de création sonore / Projet : début des évaluations sommatives ;
- Séance 7 : évaluation sommative des travaux de création sonore / Projet : suite des évaluations sommatives.

Constat et Plus-Value du numérique :

1) Développement de la créativité musicale :
L’application Méta-Dj se présente comme un instrument de musique numérique, devenant ainsi un véritable outil personnel de création musicale, répondant pleinement aux différents attendus pédagogiques et disciplinaires. L’élève peut y jouer les différents sons intégrés de différentes manières, en variant les modes de jeu (utilisation du clavier déclencheur, du tactile grâce à la platine et le Trackpad) et les quatre paramètres du son grâce à la pyramide d’effets sonores. En outre, l’élève peut enregistrer sa propre performance, pouvant intégrer sa propre voix, captée en direct, et ses propres samples, avec ou sans accompagnement (sa performance pouvant devenir elle-même accompagnement par la suite grâce au second lecteur). Il est aussi possible de varier les façons de jouer, individuellement ou collectivement, permettant ainsi de créer un véritable « Laptop Orchestra ».

2) Outil numérique permettant une articulation entre temps de travail en classe et temps de travail à la maison :
Méta-Dj est une application pré-installée sur les Ordival des collégiens du Val-de-Marne, mais aussi « portable », permettant ainsi de sauvegarder et poursuivre le travail entrepris en classe à la maison et vice-versa. Il est téléchargeable gratuitement sur le site de Puce Muse dans lequel on retrouve des « capsules » expliquant les nombreuses fonctions de l’application, permettant ainsi de développer l’autonomie de l’élève.

3) Apport personnel de l’élève :
Méta-Dj permet d’utiliser librement les sons intégrés à l’application (il est possible d’y ajouter des banques de sons supplémentaires disponibles sur le site dédié), mais aussi ceux enregistrés par l’élève directement sur l’application avec le microphone et d’importer d’autres samples dans le dossier « racine » prévu à cet effet.

4) La culture personnelle de l’élève : peut y être pleinement utilisée et intégrée en utilisant ses propres samples issus de captations provenant de son propre environnement sonore et des samples appartenant à son milieu culturel ; mais aussi de par l’utilisation de modes de jeu spécifiques à certaines pratiques musicales populaires (platine de DJ, techniques du sractching et du sampling), réalisant ainsi un réel transfert de compétences.

5) Confrontation et fusion entre la culture musicale proposée par l’enseignant et celle de l’élève/des élèves :
L’apport personnel de l’élève et celui sonore du professeur se retrouvent alors à la fois comparés mais complémentaires, permettant ainsi à l’élève de se situer historiquement, culturellement et géographiquement en argumentant ses propres choix artistiques mais aussi en découvrant et respectant celui des autres, lui permettant pleinement d’acquérir de nouvelles connaissances.

Découverte de l’application Méta-DJ par des élèves de 6ème du collège Francine Fromond à Fresnes (94)

 
Image(s) jointe(s) :
 
Les derniers articles :